Academic Journals Database
Disseminating quality controlled scientific knowledge

Commun’action ou commun’entente ? Un défi linguistique pour les entreprises

ADD TO MY LIST
 
Author(s): Geneviève Tréguer-Felten

Journal: Synergies Italie
ISSN 1724-0700

Volume: 9;
Issue: 2013;
Start page: 47;
Date: 2013;
VIEW PDF   PDF DOWNLOAD PDF   Download PDF Original page

Keywords: langue d’entreprise | anglais lingua franca | courriels | communication | culture

ABSTRACT
Prenant appui sur des exemples de courriels rassemblés au sein de diverses multinationales, cet article expose les inconvénients de la situation communicative la plus fréquemment rencontrée en entreprise aujourd’hui : celle d’un monolinguisme de fait reposant sur l’usage imposé de l’anglais en tant que lingua franca. Sont mis en lumière les freins à l’action que représente une telle communication, le plus souvent imparfaite et engendrant des jugements de valeur négatifs liés à l’incompréhension des motivations de l’interlocuteur. La deuxième partie traite des efforts de diverses organisations pour compenser les déficiences de ce monolinguisme : qu’il s’agisse de clairement définir les aptitudes linguistiques requises pour accomplir la tâche, de développer des formations linguistiques et culturelles en interne, ou de donner la préférence aux personnels plurilingues dès lors qu’ils sont appelés à travailler dans des équipes transnationales. Sont évoquées pour finir les diverses manifestations au niveau européen qui tendent à indiquer qu’aussi bien dans le monde académique que dans le monde politique ou dans celui des affaires, on prend conscience de la nécessité pour les Européens de pratiquer plusieurs langues vivantes et d’acquérir ce faisant une meilleure conscience des différences culturelles.
Save time & money - Smart Internet Solutions      Why do you need a reservation system?