Academic Journals Database
Disseminating quality controlled scientific knowledge

Forêt et conservation des dunes littorales : le cas exemplaire de la Réserve biologique domaniale de la Côte d'Opale (Pas-de-Calais)

ADD TO MY LIST
 
Author(s): Yves Petit-Berghem

Journal: EchoGéo
ISSN 1963-1197

Issue: numéro 19;
Date: 2012;
Original page

Keywords: sustainable development | biodiversity | biological reserve | dune | management | développement durable | biodiversité | réserve biologique | dune | gestion

ABSTRACT
La Réserve biologique domaniale de la Côte d’Opale représente en France l’un des rares systèmes dunaires marqués par la libre expression des processus dynamiques. La mobilité du site garantit le renouvellement et la diversité des biotopes et donc des habitats et des espèces qui leur sont associées. Comme toute réserve, il s’agit d’un espace réglementé où les actions de gestion sont orientées dans un sens conservatoire et strictement contrôlées. La difficulté des gestionnaires est aujourd’hui de définir un objectif à plus long terme de cette réserve. Quelles sont les structures partenaires à privilégier ? Quel degré d’ouverture au public ? Quelles sont les pistes de recherche à développer ? Comment concilier une politique de conservation écologique avec un développement durable du territoire ? Ces différents questionnements appellent une réflexion entre nature et société et renvoient à la gouvernance des territoires et à la place de l’homme dans son environnement.The coastal dunes of the Pas-de-Calais area (dunes of Berck-Merlimont with the « Réserve biologique domaniale de la Côte d’Opale », northwest France) is one of the few dune systems in France characterized by the free expression of dynamic processes. The mobility of the site ensures the renewal and diversity of dune environments and thus habitats and species associated with them. Like any reserve, it is a regulated area where management actions are oriented in one direction (conservation management) and strictly controlled. The challenge for managers today is to define a longer-term objective of this reserve. What are the working partners for which it would be possible to collaborate? What degree of openness to the public? What are the research topics to develop? How to reconcile a policy of environmental conservation with sustainable territorial development? These questions require a discussion between nature and society and return to the governance of the territories and the place of man in his environment.
Why do you need a reservation system?      Affiliate Program