Academic Journals Database
Disseminating quality controlled scientific knowledge

L'architecture monumentale de Byzance et de Serbie durant le dernier siècle de l'empire byzantin: Un traitement particulier des façades

ADD TO MY LIST
 
Author(s): Korać Vojislav

Journal: Zbornik Radova Vizantološkog Instituta
ISSN 0584-9888

Volume: 2006;
Issue: 43;
Start page: 209;
Date: 2006;
VIEW PDF   PDF DOWNLOAD PDF   Download PDF Original page

ABSTRACT
(francuski) Les grands changements dans l'histoire de Byzance en ont influencé l'art et l'architecture. Les restaurations venant après la rupture de la vie de l'empire ont renouvelé la création artistique et de construction. Les reconstructions apportent des nouveautés. Le dernier siècle est en Byzance et en Serbie particulier en architecture par sa conception différente, nouvelle du traitement architectonique extérieur. C'est le fruit de la reconstruction marquée comme la renaissance des Paléologues. Les changements ne semblent pas importants, pourtant ils exerceront une influence essentielle sur l'architecture de l'époque tardive. Le centre de gravité est transféré aux façades, traitées indépendamment de la structure intérieure du monument. Les changements sont visibles aux monuments de Constantinople et ensuite à ceux des autres centres et régions. La nouvelle manière de traiter les surfaces des façades est manifesté aux monuments de Constantinople, tels que l'église du Christ Pantocrator, ainsi qu'aux monuments messemvriens issus de la même conception. La façade n'est plus simplement la paroi enfermant un espace mais une image en soi. Dans l'architecture serbe leur base est celle des œuvres de l'époque précédente marquée comme l'école serbe-byzantine. Aux monuments moraves les bases développées et condensées des façades sont construites de manière semblable en composant des zones horizontales indépendamment de la structure intérieure. La décoration extérieure en relief en est l'une des marques essentielles. Un des monuments clés, de la fin de l'époque mo avienne, celui du monastère Kalenić, comporte le programme décoratif respectant l'idée de base de la construction.Ceci exprime un retour à l'architecture précédente, ce qui fait de Kalenić dans son ensemble le modèle des solutions nouvelles, apportées par l'architecture moravienne. Le travail présent mentionne les dilemmes scientifiques concernant l'origine de la décoration en relief moravienne. Les monuments de Mistra y sont également mentionnés et leurs façades traitées avec de l'ambition artistique.
Why do you need a reservation system?      Save time & money - Smart Internet Solutions