Academic Journals Database
Disseminating quality controlled scientific knowledge

LE SUJET POSTCOLONIAL DANS L’IMMORTELLE D’ALAIN ROBBE-GRILLET

ADD TO MY LIST
 
Author(s): Fevronia NOVAC

Journal: Language and Literature : European Landmarks of Identity
ISSN 1843-1577

Volume: 7;
Issue: 2010;
Start page: 215;
Date: 2010;
Original page

Keywords: Alain Robbe-Grillet | postcolonialisme | cinéma

ABSTRACT
Dans L’Immortelle (1963), le spectateur est positionné en tant qu’autre, étranger au film, qui, déçu par le jeu perpétuel entre l’illusion de la représentation et son dévoilement, a comme unique recours la possibilité de rester passif, dans l’attente des nouvelles apportées par l’imagination de Robbe-Grillet. Le réalisateur offre à son spectateur, devenu consommateur passif de son œuvre, d’une part, l’objectivation de la femme dans le triangle érotique occidental et, d’autre part, l’anéantissement du sujet colonisé dans sa propre culture. Le spectateur, placé devant des images stéréotypées de la femme et de la culture étrangère, est censé ne rien voir, car la femme qui lui est montrée dans diverses postures reste incompréhensible et la Turquie, pays qui constitue le décor du film, demeure invisible en dehors du cliché. Le ciné-roman de Robbe-Grillet se déroule dans une Turquie au carrefour des civilisations, où les personnages français se comportent comme des maîtres avec les gens du pays. Pour caractériser la relation que les Français du ciné-roman entretiennent avec les Turcs, nous aurons plutôt recours à une critique postcolonialiste, car la Turquie n’a jamais été colonie française. Par la remise en cause de l’exactitude de la représentation, la caméra de Robbe-Grillet tente d’inviter le spectateur à changer « la forme » de sa conscience pour accepter la différence radicale dramatisée dans la représentation de l’autre (la femme « mystérieuse » ou la culture « étrangère »). Comme autrui est toujours défini par rapport au soi (le spectateur français), la démarche de Robbe-Grillet ne peut être complètement réussie. Il n’y a pas de place, dans le film de Robbe-Grillet, pour la différence radicale. Dans cet essai j’analyse la représentation du sujet colonial chez Robbe-Grillet à l’aide des théories d’Edward Saïd, de Michel Foucault et de Homi Bhabha. Le texte de Robbe-Grillet perturbe l’idée d’une synchronicité obligatoire dans le savoir d’une époque donnée. Par contre, le spectateur voit, dans la compréhension différente du savoir en Turquie, une discontinuité fondamentale dans la synchronie désirée par Foucault. Dans le ciné-roman de Robbe-Grillet, est offerte au regard du spectateur une Turquie au carrefour des épistémés, un pays « oriental » en train de réformer sa culture pour se diriger vers l’Ouest.
Why do you need a reservation system?      Save time & money - Smart Internet Solutions