Academic Journals Database
Disseminating quality controlled scientific knowledge

Les dames de l’horizon. Les flèches ajourées comme expression du pouvoir et la recréation hispanique d’un modèle européen.

ADD TO MY LIST
 
Author(s): María Pilar GARCÍA CUETOS

Journal: E-Spania
ISSN 1951-6169

Issue: 3;
Date: 2007;
Original page

Keywords: tours ajourées | Oviedo | pouvoir des évêques | cathédrales gothiques | Jean de Colonia

ABSTRACT
À partir du XIIIe siècle, apparaît un nouveau type de tours terminées par des flèches ajourées qui deviennent les « dames du paysage et de la ville ». Ces tours ne répondent pas à une véritable nécessité mais à une volonté d’affirmer le pouvoir des commanditaires de ces cathédrales et de démontrer le savoir-faire des maîtres d’œuvre. En Castille, les façades des cathédrales de Burgos, de León et d’Oviedo sont terminées au XVe siècle et s’ornent de flèches ajourées. Pour ces travaux Alonso de Cartagena, évêque de Burgos, fit appel au maître allemand Juan de Colonia ; le modèle de la tour ajourée passa ensuite à León et à Oviedo. Ces tours témoignent de l’évolution technique durant le gothique tardif et sont une preuve des liens artistiques existant entre cette partie de la péninsule ibérique et le sud-ouest français (Saintes, Bordeaux, Niort, Moëze).
Save time & money - Smart Internet Solutions     

Tango Jona
Tangokurs Rapperswil-Jona