Academic Journals Database
Disseminating quality controlled scientific knowledge

Parcours et stratégies de professionnalisation militaire

ADD TO MY LIST
 
Author(s): Axel Augé

Journal: Temporalités
ISSN 1777-9006

Issue: 14;
Date: 2011;
Original page

Keywords: army | officers | trajectories | profession | military culture | academic knowledge | professionalism | officiers | armée | parcours | profession | culture militaire | savoir académique | professionnalisme

ABSTRACT
La professionnalisation de l’armée de terre, survenue en 1996, s’est accompagnée d’une transformation de la profession et de la carrière des officiers. Certains ont choisi la voie du diplôme universitaire pour se professionaliser. Dans un champ marqué par le référentiel opérationnel et le combat, ce choix ne va pas de soi. On s’interroge donc sur les conditions sociales de la professionnalisation par la voie académique et sur les stratégies individuelles mises en œuvre par ces officiers. Cet article prend pour objet les officiers de l’armée de terre diplômés des universités. Il vise à comprendre la manière dont l’investissement personnel dans des études supérieures renforce le professionnalisme militaire et dessine des bifurcations de leur parcours professionnel. Deux grands modèles de professionnalisme militaire autour du diplôme sont mis en évidence. Le premier, celui des parcours de reclassement au sein de l’armée et en dehors, conduit à privilégier la reconversion professionnelle ; tandis que le second correspond à des parcours d’affirmation identitaire et d’accomplissement de soi, loin de toute injonction institutionnelle, du moins en apparence. L’analyse des parcours d’officiers diplômés d’une université vient nuancer cette première catégorisation et fournit un éclairage supplémentaire sur les ressources sociales qu’ils mobilisent dans la conduite de leur carrière militaire.The professionalization of the armed forces, incurred in 1996, transformed both the profession and the officer’s career. However, choosing to pursue an academic degree in a field marked by the operational reference is not easy. This is the reason why we are studying the social conditions for the academic professionalization and the individual strategies that the officers choose. This article focuses on army officers who graduate from universities. It aims to understand how personal investment in academic learning reinforces military professionalism and helps them shape their professional career. Two models of military professionalism, based on academic degrees, are highlighted. The first describes professional reconversion within the army; the second is based on a logic of identity quest, far from any institutional injunction. The analysis of professional trajectories based on graduate officers comes to moderate this categorization and provides an additional point of view on the social resources that officers gather in order to handle their military career.

Tango Rapperswil
Tango Rapperswil

     Affiliate Program