Academic Journals Database
Disseminating quality controlled scientific knowledge

La Querelle des Bouffons : crise du goût musical et scission du royaume sous Louis XV

ADD TO MY LIST
 
Author(s): Claude Dauphin

Journal: Synergies Espagne
ISSN 1961-9359

Volume: 4;
Issue: 2011;
Start page: 139;
Date: 2011;
VIEW PDF   PDF DOWNLOAD PDF   Download PDF Original page

Keywords: opéra | musique italienne | musique française | XVIIIe siècle | esthétique | symbolisme | politique | créativité

ABSTRACT
Les représentations de La Serva Padrona, opéra de Pergolèse, entreprises à Paris à partir d’août 1752 par la troupe italienne des Bouffons, firent éclater une crise du goût musical qui ébranla la royauté de Louis XV. À l’Opéra, les partisans de la musique française se regroupèrent sous la loge du roi et ceux de la musique italienne, sous celle de la reine. Les libelles contre la musique française et leurs réfutations, publiées dans le cadre de ce conflit du goût, totalisent plus de deux mille pages. Ils ont pour auteurs des écrivains aujourd’hui célèbres, Rousseau, Diderot, d’Alembert, Grimm, d’Holbach, le Père Castel, mais aussi d’autres sujets qui, comme eux, appartiennent aux trois ordres de la nation : peuple, noblesse et clergé. Sur l’emblème de la musique, tous veulent inscrire une allégeance identitaire apparemment italienne versus française, plus fondamentalement européenne versus versaillaise. Madame de Pompadour commande des œuvres musicales, Diderot met au concours des sujets de dissertation… Une période de créativité fascinante, fertile et menaçante qui apparaît comme une symbolique répétition générale du spectacle de la Révolution.
Save time & money - Smart Internet Solutions      Why do you need a reservation system?