Academic Journals Database
Disseminating quality controlled scientific knowledge

La référence démonstrative dans les corpus écrits: théorisation et analyse de données empiriques

ADD TO MY LIST
 
Author(s): Vanderbauwhede Gudrun

Journal: SHS Web of Conferences
ISSN 2261-2424

Volume: 1;
Start page: 1991;
Date: 2012;
Original page

ABSTRACT
Dans cet article, nous proposons un nouvel aperçu synthétique et unifié des emplois référentiels du syntagme nominal démonstratif qui revêt la forme d’un triangle. Cet aperçu, que nous avons réalisé au moyen d’une étude critique de la littérature secondaire en interaction avec une analyse qualitative d’exemples authentiques, ne tient pas seulement compte des emplois majeurs du syntagme nominal démonstratif, comme l’anaphore fidèle et l’emploi situationnel du syntagme nominal démonstratif, mais également de ses emplois moins courants, tels que l’emploi générique de sous-espèce et certains emplois textuels métalinguistiques ou métadiscursifs. Notre aperçu essaie également de fournir une réponse au problème de la définition et de la délimitation de la deixis discursive et de l’emploi mémoriel, ainsi qu’à la dichotomie définitude sémantique – pragmatique. Nous constatons que certains emplois, tels que l’emploi mémoriel, l’emploi générique de sous-espèce et l’emploi incluant des procédés référentiels textuels et situationnels du syntagme nominal démonstratif se trouvent dans une zone intermédiaire entre la définitude pragmatique et sémantique. Par ailleurs, nous élargissons la base empirique pour l’hypothèse de l’affaiblissement de la force instructionnelle du syntagme nominal démonstratif français, en fournissant de nouvelles preuves concrètes issues d’une étude contrastive français – néerlandais et en précisant en quoi consiste exactement l’affaiblissement ou la désémantisation du syntagme nominal démonstratif français, à savoir sa force instructionnelle affaiblie. Ainsi, la différence en termes de force instructionnelle du syntagme nominal démonstratif dans les deux langues permet de mettre en perspective la fréquence relative nettement plus élevée des syntagmes nominaux démonstratifs anaphoriques et mémoriels en français par rapport au néerlandais, d’expliquer des différences distributionnelles telles que ces dernières années vs. *deze laatste jaren et cette année 2011 vs. *dit jaar 2011 et de comprendre la fréquence malgré tout assez élevée de séquences à première vue redondantes telles que *ce présent ouvrage sur Google.
Affiliate Program      Why do you need a reservation system?