Academic Journals Database
Disseminating quality controlled scientific knowledge

Accident de plongée sous influence de médicaments : à propos d’un cas et revue de la littérature Alcohol, drugs and scuba diving

ADD TO MY LIST
 
Author(s): Kintz Pascal

Journal: Annales de Toxicologie Analytique
ISSN 0768-598X

Volume: 23;
Issue: 4;
Start page: 169;
Date: 2011;
Original page

Keywords: Plongée sous-marine | médicaments | alcool | altération de la vigilance | Scuba diving | pharmaceuticals | alcohol | impairment

ABSTRACT
La plongée sous-marine consiste à explorer le monde aquatique équipé d'un scaphandre autonome spécifique composé d'un gilet de stabilisation, d'un masque, de palmes, d'une bouteille de plongée et d'un détendeur. Nous décrivons ci-dessous le cas d’un homme de 52 ans (1,72 m – 85 kg), plongeur loisir « PADI Advanced Open Water ». Durant ses vacances dans une île tropicale, et malgré plus de 300 plongées à son actif, il fait un malaise à 24 mètres de profondeur et décède pendant la remontée. L’autopsie révèle des coronaires bouchées à 70 % ainsi que de discrets signes de noyade. L’analyse toxicologique montre la présence d’alprazolam (8 ng/mL), de diphénhydramine (61 ng/mL) et d’amiodarone (4,3 mg/L) dans le sang de la victime. Bien que ces concentrations soient thérapeutiques, nous avons été requis pour déterminer si les médicaments ont pu provoquer l’arrêt cardiaque et s’ils ont pu avoir une incidence sur l’apparition d’ivresse des profondeurs. À cette occasion, une revue de la littérature sur le sujet alcool, médicaments et plongée a été entreprise. We present here the case of a 52 year-old man (1.72 m, 85 kg), PADI Advanced Open Water Diver, who died during a dive. He was on holiday in a tropical island to practice scuba diving. He was a regular diver with a total number of about 300 dives. The day of the accident, he was diving in the 24 m area, using an air tank. After a feeling of sickness under water, the man died of a cardiac arrest during the rising. The autopsy revealed marked arteriosclerosis (70%) and slight signs of drowning. The toxicological analyses in blood found the presence of alprazolam (8 ng/mL), diphenhydramine (61 ng/mL) and amiodarone (4.3 mg/L). All these concentrations were considered as therapeutic. We were requested to document the case for two issues: influence of the drugs on the cardiac arrest and influence of the drugs on nitrogen narcosis. An exhaustive review of the literature on the topic alcohol, pharmaceuticals and diving was performed and is presented.
RPA Switzerland

RPA Switzerland

Robotic process automation

    

Tango Jona
Tangokurs Rapperswil-Jona