Academic Journals Database
Disseminating quality controlled scientific knowledge

Apparences corporelles et politique matrimoniale chez les Habsbourg à la fin du Moyen Âge

ADD TO MY LIST
 
Author(s): Cyrille Debris

Journal: Apparence(s) : Histoire et Culture du Paraître
ISSN 1954-3778

Issue: 2;
Date: 2008;
Original page

Keywords: corps | mariage | Brautschau | Keywords : 14th century | 15th century | 16th century | Holy Roman Empire | Austria | body | Mots-clés : XIVe siècle | XVe siècle | XVIe siècle | Saint-Empire | Autriche

ABSTRACT
Résumé : Les mariages chez les Habsbourg de la fin du Moyen Âge ont une relation évidente avec les apparences puisqu’ils impliquent une dimension physique déterminante et double : objective et subjective. La procréation étant le premier but, il fallait que les époux fussent physiquement aptes mais aussi attirants. Les apparences intervenaient à différentes étapes dans les négociations matrimoniales : d’abord au niveau des motivations, puis des vérifications, enfin dans les rituels, parfois un peu étranges. Les portraits pouvaient aider au choix du conjoint, lorsque plusieurs projets concurrents étaient en lice, mais surtout illustraient les descriptions des ambassadeurs promus « entremetteurs », pourvu qu’ils fussent réalistes. Les négociateurs, à différents stades des tractations, pouvaient exiger de voir les fiancées putatives dûment préparées (la présentation de la fiancée ou Brautschau), même si elles n’avaient aucune voix au chapitre et étaient très jeunes. Enfin, l’examen était régulièrement complété par une enquête « médicale » pour juger du physique des fiancés, dans leur nudité, au risque d’une rétractation par clause suspensive. Finalement, cela n’enlevait pas l’appréhension lors de la première rencontre in persona entre les deux fiancés, qui jusque là avaient dû s’en remettre à des médiateurs pour ce qui toucherait leur vie intime.Abstract: Appearances had an evident impact on the Habsburg marriages at the end of the Middle Ages because it implied a decisive physical aspect, which is both objective and subjective. Procreation being the first goal, spouses had to be physically fit and be attracted to each other. Appearance played a role in the different steps of the nuptial negotiations : in the motivations, verifications and rituals. Portraits could help in choosing a partner, but above all, they helped to illustrate the descriptions made by the ambassadors-procurers. The ambassadors, at different stages, could demand to see the brides, fully dressed up (Brautschau), even if they were not consulted or were still very young. Thirdly, ‘medical’ examination often completed the investigation to evaluate the physical conformity of the future spouses , who had to be naked; if not satisfactory, the nuptial agreement could be declared null and void. Lastly, this procedure didn’t prevent the anxiety felt by the future spouses before their first meeting. Up until this moment they had to confide in the judgment of the mediators in deciding whom they would marry.
RPA Switzerland

Robotic Process Automation Switzerland

    

Tango Jona
Tangokurs Rapperswil-Jona