Academic Journals Database
Disseminating quality controlled scientific knowledge

Dosage des métaux lourds dans les Zygophyllum réputés antidiabétiques Heavy metal test in Zygophyllum reputed to be antidiabetic

ADD TO MY LIST
 
Author(s): Smati Dalila | Hammiche Victoria | Azzouz Mohamed | Alamir Barkahoum

Journal: Annales de Toxicologie Analytique
ISSN 0768-598X

Volume: 23;
Issue: 3;
Start page: 125;
Date: 2011;
Original page

Keywords: Métaux lourds | Zygophyllum | diabète | Heavy metals | Zygophyllum | diabetes

ABSTRACT
Objectifs : Parmi les métaux lourds présents dans notre environnement, certains sont toxiques; absorbés par les plantes, ils s’accumulent dans les tissus et s’éliminent lentement; d’autres, les oligoéléments, indispensables à l’organisme, deviennent toxiques à dose forte. Dans le genre Zygophyllum, trois espèces sahariennes Z. geslini, Z. album, et Z. sp., sont employées quotidiennement en médecine traditionnelle comme antidiabétiques; cette utilisation répétée nous a incités à effectuer un dosage des métaux lourds (plomb, cadmium, fer, arsenic, manganèse, zinc, chrome, cuivre). Méthodes : – Pour chaque plante, une prise d’essai de 2 g de poudre de tige, racine, feuille, fruit, est minéralisée (méthode de Kjeldall). L’opération est effectuée deux fois. – Chaque minéralisât est analysé par injection dans le four (20 µL du minéralisât dilué au vingtième et 5 µL de modificateur de matrice). Pour chaque élément, une courbe d’étalonnage est réalisée. – La lecture s’effectue dans les conditions analytiques identiques à celles utilisées pour établir la courbe d’étalonnage. La concentration de l’échantillon est directement lue sur les courbes respectives. – Dosage par spectrophotométrie; appareil simple (fer) ou absorption atomique (plomb, cadmium, manganèse, arsenic, nickel). Résultats : Sous forme de tableaux, ils sont exprimés en µg/g, pour les trois espèces. Conclusions : Les valeurs les plus élevées sont : le plomb, le cadmium, le manganèse et le nickel. Le taux de chrome avoisine celui de la levure de bière, considérée comme une bonne source. La valeur en zinc dans Z. geslini est importante. Le fer est faiblement représenté. Objectives: Among the heavy metals present in our environment, some are toxic; absorbed by plants, they accumulate in tissues and are eliminated slowly; others, the trace elements, essential to the organism, become toxic in strong doses. In the Zygophyllum genus, three Saharan species, Z. geslini, Z. album, and Z sp., are of daily use in traditional medicine as antidiabetics; this repeated use encouraged us to investigate concentrations of heavy metals in these plants (lead, cadmium, iron, arsenic, manganese, zinc, chromium and copper). Methods: – For each plant 2 g of powdered stem, root, leaf and fruit are mineralized (Kjeldahl method). The operation is performed twice. – The analysis of each is done by injection in a furnace (20 µL diluted to the twentieth and 5 µL of matrix modifier). For each element a calibration curve is carried out. – The reading is carried out under the same analytical conditions used for the establishment of the calibration curve. The concentration of the sample is directly read on the respective curves. – Determination by spectrophotometry; simple apparatus for iron, atomic absorption for lead, cadmium, manganese, arsenic and nickel. Results: In the form of tables, they are expressed in µg/g, for the three species. Conclusions: The highest values are: lead, cadmium, manganese and nickel. The chromium rate borders that of brewers’ yeast, which is regarded as a good source. The zinc value in Z. geslini is significant. Iron is poorly represented.
RPA Switzerland

Robotic Process Automation Switzerland

    

Tango Rapperswil
Tango Rapperswil