Academic Journals Database
Disseminating quality controlled scientific knowledge

Le mal de Pott: à propos de 82 cas

ADD TO MY LIST
 
Author(s): Badr Fedoul | Khalid Chakour | Mohamed El Faiz Chaoui

Journal: Pan African Medical Journal
ISSN 1937-8688

Volume: 8;
Issue: 22;
Date: 2011;
Original page

Keywords: Mal de pott | spondylodiscite | tuberculose | vertébrale

ABSTRACT
Nous rapportant dans cette étude, les résultats de l’expérience du service de neurochirurgie du CHU Hassan II de Fès dans la prise en charge du mal de pott dans la région de Fès. Il s’agit d’une étude rétrospective de quatre-vingt-deux cas; étalée sur une période de cinq ans (janvier 2002 au décembre 2006). L’objectif de ce travail était d’illustrer les différents aspects épidémiologiques, diagnostiques et thérapeutiques de la localisation vertébrale de la tuberculose dans notre pratique. L'âge moyen de nos patients était de 43,1 ans, avec une légère prédominance féminine (53,82%). La durée d'évolution de la maladie était longue (dix mois en moyenne); ceci est expliquée par la symptomatologie initiale insidieuse faite de rachialgies (98,78%) et une admission des patients au stade de complications neurologiques (41,46%). La radiographie standard était réalisée chez tous nos patients, et complétée par la TDM dans 86.58% des cas ce qui a permis de déceler la prédominance de l'atteinte dorsale et lombaire. L'IRM est l'examen de choix, elle était demandée chez tous les malades déficitaires (37,8%).Tous nos patients ont bénéficié d'un traitement antibacillaire associé à une immobilisation du foyer pottique. Une décompression par voie antérieure était réalisée chez 29 patients (35,36 %); alors que la laminectomie n'était pratiquée que chez 5 patients (6.09 %), tandis que l'évacuation de l'abcès de psoas était réalisée chez 25 patients (30,48 %). Le diagnostic de certitude histologique était posé dans 51 cas (62,19%). Les meilleurs résultats étaient obtenus chez les malades opérés par voie antérieure, 26 cas (89,65%) de récupération totale et 3 cas (10,34%) partielle. L'évolution vers la consolidation et la fusion vertébrale était la règle chez tous nos malades et ceci au bout de 4 à 18 mois après le traitement.

Tango Jona
Tangokurs Rapperswil-Jona

    
RPA Switzerland

RPA Switzerland

Robotic process automation