Academic Journals Database
Disseminating quality controlled scientific knowledge

Les cours d’extension universitaire de français pour la formation des futurs enseignants dans le Minas Gerais, au Brésil

ADD TO MY LIST
 
Author(s): Maria Lúcia Jacob Dias de Barros

Journal: Synergies Monde
ISSN 1951-6908

Volume: 9;
Issue: 2012;
Start page: 107;
Date: 2012;
VIEW PDF   PDF DOWNLOAD PDF   Download PDF Original page

Keywords: français | formation | centre d’extension | université

ABSTRACT
Les « cours d’extension de français » dans les universités publiques au Brésil sont, de nos jours, l’espace de découverte et de maintien du français. De même, ils contribuent en grande partie à la formation des futurs enseignants de français car ils leur offrent l’occasion d’apprendre à enseigner cette langue. À la Faculté des Lettres de l’Université Fédérale du Minas Gerais, le cours de français offert par le Centre d’extension (CENEX) joue également ce rôle: après une sélection et orientés par un «superviseur», les étudiants non seulement ont une formation et une expérience didactique mais aussi participent à la vie associative que leur procure leur association régionale (l’Association des Professeurs de Français du Minas Gerais). Outre la formation au sein même du CENEX, ils ont l’occasion de participer à des formations organisées par l’APFMG, en partenariat avec le «Núcleo de Estudos da Francofonia» de leur Faculté, le Service de Coopération et d’Action Culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France et l’Alliance Française de Belo Horizonte. Ils participent également à des colloques, en y faisant des interventions. Certains choisissent de s’insérer dans le cadre des projets de mobilité étudiante ou bien comme assistants de portugais en France, ce qui leur permet d’améliorer leur maîtrise de la langue et de connaître la culture française et francophone en général. Ensuite, ayant fini leurs études, ils poursuivent leurs études de français (FLE ou Littérature) au niveau de la «pós-graduação» au Brésil (bien que peu d’universités offrent des diplômes en français) et quelquefois à l’Etranger. Quant au marché du travail, dans le Minas Gerais, il se développe beaucoup en ce moment, pas dans l’enseignement officiel mais surtout dans les cours de langues et à travers des cours privés. Cet état des choses ne peut s’améliorer vraiment qu’au moyen d’une politique linguistique menée par l’État ou par la Municipalité et même au niveau fédéral, à travers l’examen national (ENEM) qui donne l’accès à l’enseignement supérieur.
RPA Switzerland

RPA Switzerland

Robotic process automation

    

Tango Jona
Tangokurs Rapperswil-Jona