Academic Journals Database
Disseminating quality controlled scientific knowledge

L’humeur vitrée en toxicologie médico-légale : revue de la littérature et applications Vitreous humor as an alternative matrix in forensic toxicology: literature review and applications

ADD TO MY LIST
 
Author(s): Brunet Bertrand | Mura Patrick

Journal: Annales de Toxicologie Analytique
ISSN 0768-598X

Volume: 24;
Issue: 1;
Start page: 9;
Date: 2012;
Original page

Keywords: Humeur vitrée | toxicologie médico-légale | matrices alternatives | Vitreous humor | forensic toxicology | alternative matrices

ABSTRACT
Introduction : En toxicologie, l’humeur vitrée est utilisée depuis longtemps pour le dosage de l’éthanol. Plus récemment, d’autres drogues ou médicaments y ont été recherchés et des tentatives de corrélations entre les concentrations dans l’humeur vitrée et dans d’autres matrices ont été faites. Objectif : Cet article a pour but d’établir, en recensant la littérature existante, quelles sont les drogues ou les médicaments qu’il peut être utile de rechercher ou de doser dans l’humeur vitrée. Les articles de la littérature les plus importants sont évoqués et illustrés par des cas traités au laboratoire pour lesquels l’analyse de l’humeur vitrée s’est avérée intéressante. Méthodes : Différentes analyses ont été réalisées sur l’humeur vitrée : dosage de l’éthanol, des cannabinoïdes, des amphétamines, de la cocaïne et des opiacés ainsi qu’un screening large des médicaments. Résultats : Les amphétamines sont facilement détectables dans l’humeur vitrée avec relativement peu de variabilité dans le temps. Les opiacés diffusent mal dans l’humeur vitrée, mais le temps de présence de la 6-monoacetylmorphine y est plus long que dans le sang. La cocaïne et la benzoylecgonine sont aussi détectables dans l’humeur vitrée, au contraire des cannabinoïdes. Conclusion : L’humeur vitrée possède certains avantages par rapport à d’autres matrices alternatives en termes de stabilité et de conservation pendant la période post-mortem. Mais son intérêt est limité par le peu de données disponibles. Les toxicologues devraient être encouragés à analyser l’humeur vitrée et à publier leurs résultats afin d’enrichir la littérature sur ce sujet. Introduction: In toxicology, vitreous humor is used mainly for ethanol determinations, and more recently in studies focusing on drug determinations and correlation of concentrations with other matrices. Objectives: Our goal was to establish different cases where vitreous humor may be useful in forensic toxicology. Previous studies were referenced to know which drugs (licit or illicit) can or cannot be detected. Here, we discuss the results obtained in different studies and describe cases analyzed in our laboratory where vitreous humor results were useful for case interpretation. Methods: Vitreous humor was screened for alcohol, amphetamine, cocaine, opiates, cannabinoids and psychoactive drugs. Results: Amphetamines are easily detected in vitreous humor with no post-mortem changes. Opiates poorly distribute into vitreous humor, but the half-life of 6-monoacetylmorphine was reported to be longer in vitreous humor than in blood. Cocaine and benzoylecgonine can be found in vitreous humor. On the contrary, cannabinoids are not detectable in vitreous humor. Conclusion: Vitreous humor has advantages over other matrices in terms of stability and it is relatively exempt from post-mortem redistribution. However, interest is limited by the lack of data for most drugs. Literature is scarce on diffusion of prescription medicines in vitreous humor and interpretation of concentrations in the absence of references is difficult. Toxicologists should be encouraged to analyze vitreous humor and publish their results.
RPA Switzerland

RPA Switzerland

Robotic process automation

    

Tango Rapperswil
Tango Rapperswil