Academic Journals Database
Disseminating quality controlled scientific knowledge

Nina Bouraoui : « S’écrire pour s’inventer »

ADD TO MY LIST
 
Author(s): Belgacem Belarbi

Journal: Synergies Algerie
ISSN 1958-5160

Volume: 17;
Issue: 2012;
Start page: 161;
Date: 2012;
VIEW PDF   PDF DOWNLOAD PDF   Download PDF Original page

Keywords: Identité | pluralité | métissage | entre-deux | difficulté d’être | écriture | autofiction

ABSTRACT
Les contacts entre diverses cultures, formées par la spécificité de leurs traditions, génèrent souvent des attitudes critiques qui se manifestent par des conflits, le désir d’opposition, voire l’idée de révolte. Très tôt l’être est marqué par les vicissitudes de la vie, se construit mais aussi se répare. Les contacts modifient et endommagent les expériences intérieures, les séparations y creusent des vides, la peur pétrifie des pans de l’univers interne et, par suite, du moi. Le conflit interculturel représenté dans le métissage dont l’effet s’apparente au concept plus général d’acculturation, peut être à l’origine d’un double conflit : inter- et intra-personnel. Le résultat de cette confrontation de deux systèmes de valeurs incompatibles peut aboutir à un mal-être. Nous nous préoccuperons de cette fonction restauratrice qu’a la littérature quand on est issu d’une double culture, enrichissante certes, mais qui parfois nous obsède au point de rejeter l’autre. De cet état de fait, nous partageons l’hypothèse que Nina Bouraoui tentera à travers l’écriture de s’inventer autrement, essayant d’échapper à son labyrinthe intérieur, à sa difficulté d’être.
RPA Switzerland

Robotic Process Automation Switzerland

    

Tango Rapperswil
Tango Rapperswil