Academic Journals Database
Disseminating quality controlled scientific knowledge

La présence ‘insistante et irrépressible’ du texte littéraire en classe de FLE - Quelques réflexions sur un séminaire de sémiotique littéraire animé par Jean Peytard au CREDIF à la fin des années 70

ADD TO MY LIST
 
Author(s): Jacques Cortès

Journal: Synergies Monde
ISSN 1951-6908

Volume: 10;
Issue: 2013;
Start page: 51;
Date: 2013;
VIEW PDF   PDF DOWNLOAD PDF   Download PDF Original page

Keywords: Texte | polysémie | outils conceptuels | lecture | innovation

ABSTRACT
Les années 70 du siècle dernier voient se développer la grande révolution communicative. On est encore sur le « seuil » (pour parodier le projet n°41 du Conseil de l’Europe) d’un vaste monde où le structuralisme, encore bien vivace, se casse un peu les dents. Il faut innover, tenter l’aventure d’une exploration armée de nouveaux outils conceptuels. Jean Peytard est de la race des pionniers de la didactique des langues. Il a déjà publié, (1970) avec Emile Genouvrier, chez Larousse, un ouvrage qui a connu un franc succès : Linguistique et Enseignement du Français, inscrit dans une tendance moderniste et rationaliste visant à affronter la réalité à partir d’une base conceptuelle solide. Au cours du séminaire que le CREDIF lui demandera de diriger à la fin de cette même décennie 70, Jean Peytard, dans la même inspiration, s’attaquera à une problématique plus redoutable encore : la quête du sens dans les manifestations scripturales et orales les plus fugitives parce que littéraires, poétiques et donc artistiques. Jacques Cortès tente de le suivre sur ce chemin périlleux, donc passionnant, avec une admiration non obligatoirement exempte de réserves.
RPA Switzerland

RPA Switzerland

Robotic process automation

    

Tango Rapperswil
Tango Rapperswil